Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 08:00

Curry-plate-.jpg

 

Pour la seconde fois depuis le début de ma convalescence (cf. cupcake salés poires, noix et chantilly de gorgonzola) je (Upside Down Boy NDLR) vous propose un petit post pour respecter la parité sur le blog 

Cela faisait un bout de temps que je me disais qu’une recette de curry aurait sa place sur le blog. Il existe une grande communauté asiatique à Melbourne et nous avons pu expérimenter de nombreuses recettes de curry depuis notre arrivée.

 

Aussi ai-je décidé de vous proposer un post « curry de crevette et patates douces »

 

Mais pas tout de suite… en fait cela sera le prochain post. Je rechignais un peu à vous proposer une recette  mettant en œuvre une pate de curry venant du commerce, alors pour faire les choses bien, je préfère vous donner dans un premier temps une recette de pate de curry vert maison. La différence est à peu près aussi appréciable que celle qui existe entre le pesto maison et sa version commerciale.

 

Je crois qu’il existe à peu près autant de recette de pâtes de curry (ou cari) qu’il n’existe de personne pour les préparer. A vrai dire je n’en ai jamais vu 2 identiques, ce qui n’a rien d’étonnant sachant que ce terme générique recouvre l’ensemble des mélanges d’épices utilisés en Inde et plus largement en Asie.  Cette recette est donc simplement ma version d’une pâte de curry vert thaï adaptée librement sur la base de la recette de Pascale.

 

Ingredient-.jpg

 

- 4 gousses d’ail
- 2 échalotes

- 1 cc de graines de coriandre moulu
- 1 cc de cumin moulu

- 1 cc de poivre noir

- 1 bouquet de coriandre  

- 2 cs d’huile végétale de votre choix
- 100 g de racine de galanga ou de gingembre – Traditionnellement, il me semble que l’on utilise du galanga. Ceci dit le galanga est assez difficile à se procurer en dehors des épiceries asiatiques. Vous pouvez cependant le remplacer par du gingembre dont la saveur est très proche (peut être un peu moins « boisée »).  

- 8/10 piments verts – Pour ma part cela sera des piments Jalapeño très faciles à trouver en Australie. Les piments Jalapeño ont l’avantage d’être très parfumés mais sont moyennement puissant (2500 à 8000 sur l’échelle de Scoville). Selon l’utilisation de votre pâte de curry (et votre goût), n’hésitez pas à opter pour des piments un petit peu plus vigoureux, type piment oiseaux.

- 1 cc de pâte de crevettes saumurée – Là encore vous risquez d’avoir du mal à en trouver en dehors des épiceries Asiatiques. N’hésitez pas à la substituer par de l’anchoïade qui présente le double intérêt de pouvoir être préparée « maison » et accessoirement d’avoir une odeur moins repoussante.  

- 1 bâton de citronnelle

- Une quinzaine de feuilles de kaffir (fruit appelé également combava)
- 2 citrons verts

 

trio ok

 

Petite remarque concernant les trois dernier ingrédients : Le citron vert, les feuilles de kaffir et la citronnelle apporte le gout « lime »  de la pâte de curry. Ceci dit vous pouvez jongler entre ces différents ingrédients selon ce que vous avez sous la main. Si vous ne trouvez pas de combavas ou de feuilles de kaffir,  2 citrons verts et 2 bâtons de citronnelle feront très bien l’affaire. Ceci dit, je crois que j’opterai idéalement pour 2 combavas (fruit) accompagné de leurs feuilles et ferai l’impasse sur la citronnelle qui peut être difficile à travailler en raison de son coté fibreux.

 

Si vous êtes courageux, la pâte de curry peut se travailler au mortier. Ceci dit, travailler des branches de citronnelle ou même du galanga au mortier peut s’avérer assez fastidieux. Aussi  n’hésitez pas à la passer au mixeur.

 

Ingredient-coupe-.jpg

 

Commencer par couper les tiges des piments verts, ouvrez les pour en retirer les graines et coupez les en morceaux grossiers. Réservez les dans le bol du mixeur (ou dans votre mortier).   

Eplucher le galanga (ou le gingembre), coupez le en morceaux et ajoutez les aux piments.

Couper les extrémités du bâton de citronnelle et déshabillez-le de ses feuilles les plus sèches avant de le couper en petits morceaux. Eplucher ensuite les gousses d’ail et les échalotes et couper grossièrement. Ajouter le bouquet de coriandre, les feuilles de kaffir/combava, les épices (poivre, coriandre, cumin) et 2 cuillères d’huile d’olive. Ajouter enfin les zeste et les jus des citrons vert (ou des combavas) avant de finir par une cuillère à café de pate de crevette saumurée (au dernier moment de préférence, pour ceux qui n’en ont encore jamais utilisé, vous comprendrez en découvrant l’odeur)

Mixez (ou pilez) le tout jusqu’à obtention d’une pate épaisse. Vous pouvez conserver la pate de curry au frais pendant  près d’un mois.

 

Gros-plan.jpg

 

Rendez vous Lundi pour le « curry de crevette et patate douce » !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Basiques
commenter cet article

commentaires

lunefantasy 06/03/2011 08:31


une pure merveille que le curry vert et fait maison je n'ose y penser...enfin si justement


Upside Down Girl 07/03/2011 11:46



c'est vrai que ça change tout! mais ne te contente pas d'imaginer, un tour dans une épicerie asiatique et la pâte de curry vert est à toi! ;-)