Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 10:04

pate-speculoosok.JPG

 

Je continue de vous proposer mes recettes dérivées des speculoos!

Aujourd'hui c'est une pate de speculoos entièrement maison car si vous avez un peu de temps pour vous lancer je vous propose ici de faire votre lait concentré maison!

J'avais regardé un peu sur le net avant de me lancer et le lait concentré sucré ou non revenait assez souvent et c'est vrai que c'est un ingrédient idéal pour obtenir le genre de texture à tartiner que l'on recherche pour la pâte de speculoos.

Comme je n'en avais pas sous la main mais que j'avais du lait entier dans le frigo (ricotta maison oblige ;-) j'ai décidé d'essayer de faire mon lait concentré moi même. C'est très facile! Il vous faudra juste de la patience et la plus grand casserole possible!

La pâte de speculoos est un régal toute seule sur une tartine ou dans une salade de fruits d'automne (comme pomme poire noisettes!) ou dans un dessert plus élaboré comme celui que je vous proposerai bientôt!

Vous pouvez évidemment faire la recette avec du lait concentré du commerce mais je pense qu'il est un peu plus pâteux donc n'hésitez pas à ajuster la texture avec un peu de lait par exemple pour obtenir la consistance que vous préférez.

 

Pour un pot d'~ 500g de pâte de speculoos

200g de speculoos

1L de lait entier

1cc de canelle

1 peu de vergeoise brune si vous voulez un gout plus sucré

 

Versez le litre de lait dans la plus grande casserole que vous ayez, portez le à ébullition (tout en surveillant de très près!) et dès que le lait bout et commence à mousser (et monter le long des parois de la casserole!!) baissez le feu pour obtenir de très petits bouillons. le lait va alors chauffer sans monter et se déshydrater progressivement. Il vous suffit de le remuer de temps en temps pour que la peau du lait sur les bords ne brûle pas (en gros donnez un coup de fouet toutes les 5-10 minutes) jusqu'à ce que vous obteniez une texture plus épaisse et crémeuse (j'ai obtenu ~ 300g de lait concentré avec mon litre de lait).

Versez le lait concentré sur les speculoos dans un mixer avec la canelle (et le sucre si vous en mettez) et mixez jusqu'à obtenir une pâte bien lisse.

C'est prêt!

Vous pouvez gardez la pâte au frigo pendant au moins 1 semaine dans un récipient hermétique.  

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Gourmandises
commenter cet article
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 14:30

speculoos1.JPG

 

C'est un peu par hasard que je me suis lancée dans les spéculoos maison car je n'ai jamais été complètement accro à ces biscuits et en ait plutot rarement mangé. Mais au détour d'une discussion avec un collègue il me raconte qu'il avait adoré mangé une "pâte à tartiner à la canelle" au Canada et qu'il n'en avait jamais retrouvé en Australie. J'ai tout de suite pensé que ça devait être de la pâte de speculoos et j'ai eu envie d'en faire pour qu'il puisse retrouver ce goût ici! Résultat je suis devenue complètement accro aux speculoos, à la délicieuse odeur qui envahit la maison lorsqu'ils sont dans le four et à toutes les délicieuses choses qu'on peut cuisiner avec! Je serais donc de retour bientôt avec la recette de la pâte de speculoos et surtout avec un dessert poire-speculoos très très gourmand!

N'hésitez pas à vous lancer car à part un temps d'attente un peu long avant de cuire les biscuits ils sont très faciles à faire et le résultat en vaut vraiment le coup!

 

Selon la recette de Christophe Felder trouvée chez Liliouina

Pour une 30aine de biscuits:

100g de vergeoise brune (pas trop d'alternative dans ce cas car c'est la vergeoise qui va donner entre autre sa couleur si caractéristique au speculoos)

30g de sucre blanc

100g de beurre mou

7g de cannelle

1/2cc de gingembre moulu

1 jaune d'oeuf

1cs de lait

175g de farine (à adapter selon la consistance de votre pâte)

5g de levure chimique

 

speculoos2.JPG

 

Battez le beurre mou avec les sucre, le sel et les épices. Quand le mélange est crémeux et homogène ajoutez le jaune d'oeuf et le lait puis la levure et la farine petit à petit. Dès que vous obtenez une pâte souple et qui ne colle plus aux doigts n'ajoutez plus de farine (la recette initiale prévoit 200g de farine mais chez moi la pâte est beaucoup plus facile à travailler avec 175g de farine, vous dépendez de la taille du jaune et de votre cuillère à soupe de lait donc n'hésitez pas à adapter la farine pour obtenir la bonne consistance).

Emballez la pâte dans un film alimentaire et réfrigérez au moins 1 heure.

Etalez la pâte sur 3-4 mm d'épaisseur entre 2 feuilles de papier sulfurisé (ou 2 silpat) et découpez vos speculoos à l'emporte pièce (ou à la roulette à raviolis pour moi!). Laissez sécher à température ambiante aussi longtemps que possible (la recette initiale préconise au moins 10h, ici je le fais la veille et les laisse la nuit avant de les cuire - cela va empêcher qu'ils gonflent trop à la cuisson).

Préchauffez le four à 170°C puis enfournez pour 15 à 20 minutes, avant de faire refroidir et de déguster!  

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Gourmandises
commenter cet article
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 12:18

DSC08278

 

Une recette express aujourd'hui avec ces barres de céréales qui vous prendront 10 minutes à préparer, 20 minutes à cuire mais plusieurs jours à déguster! (on voit qu'avec la pratique du blog, les formules chocs sont au rendez vous! ;-)

C'est plutôt le genre de chose que j'avais tendance  à acheter tout fait (pratique en fin d'aprèm avant un cours de sport ou en rando dans la forêt!) mais je passais toujours un temps fou pour choisir la barre qui allait me convenir (là il y a ci mais pas ça, celles là sont bien mais j'aime pas ci...) donc quand j'ai vu une collègue déguster sa barre de céréales maison pendant le tea time je me suis dit que c'était finalement beaucoup plus simple de les faire moi même comme ça je mettrais tout ce que je voudrais dedans!

Résultat c'est très simple à faire maison, on les customise comme on veut, ça se garde très bien (sauf que ça se mange un peu trop bien...avec l'excuse de "mais c'est sain, c'est fait maison et je sais tout ce qu'il y a dedans!" oui mais en manger 3 d'affilée c'est plus très sain ;-) ! ) Pour être honnête la seule différence notable avec les barres du commerce c'est que les miennes sont plus friables (mais peut être que je n'ai pas assez tassé avant d'enfourner...) mais ce n'est pas très très génant.

Donc je vous donne mon mélange mais n'hésitez pas à le modifier! Vous devez simplement garder la base flocons/miel/huile/oeuf (et même sur le miel et l'huile, ce que vous choisirez influencera beaucoup vos barres) et être créatifs!

 

Pour 20 barres de céréales, selon la recette de base de Cuisine (à prononcer Couisine, c'est un site australien ;-)

350g de flocons d'avoine

60g de miel (prenez du bon miel car il va grandement participer à parfumer vos barres)

55g d'huile d'olive

1cs d'huile de sésame

3 oeufs

1cc de pâte de vanille

50g de noisettes grossièrement concassées

30g de graines de tournesol

40g de raisins secs

40g de cranberries séchées

 

 Préchauffez le four à 160°C.

Mélangez tous les ingrédients dans un grand bol. Répartissez le mélange sur une plaque à patisserie chemisée de papier sulfurisé (type plaque pour gateau roulé, la mienne doit faire 30x40cm). Tassez bien le mélange et enfournez pour 25-30 minutes jusqu'à ce que le tout soit bien doré.

Laissez refroidir et découpez vos barres.

 

Bon appétit!

 

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Gourmandises
commenter cet article
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 12:26

biscuit ok

 

J'interromps le temps d'un post ma future saga du pain au levain pour vous proposer cette recete toute simple qui colle vraiment avec la saison! Légèrement croustillants sur les bords et super moelleux à coeur grâce au potiron, ces biscuits sont malheureusement super addictifs ;-) Bon appétit!

 

biscuits ok

 

Pour 12 biscuits:

85g de farine

1/2cc bicarbonate de soude (facultatif)

1/2cc levure chimique

90g de beurre

50g de sucre roux

125g de purée de courge butternut rotie (coupez 150g de courge et passez les 20-25 minutes au four à 180°C, la lame d'un couteau doit pouvoir s'enfoncer facilement)

[si vous cuisez le potiron à l'eau mettez plutôt 110g de purée car elle sera plus humide, je vous conseille vraiment la méthode rôtie!]

1 pincée de canelle

1 pincée de gingembre

1 pincée de muscade

65g de pépites chocolat blanc

 

biscuits1 ok

 

Avec une cuillère en bois dans un bol ou dans le bol du robot avec la feuille, battez le beurre avec le sucre pour obtenir un mélange crémeux. Ajoutez la purée de potiron (froide) puis les épices, la levure et le bicarbonate de soude et enfin la farine et amalgamez le tout sans battre trop longtemps. Ajoutez les pépites de chocolat et incorporez les grossièrement.

Sur une plaque recouverte d'un silpat ou de papier sulfurisé formez de petites boules de pâte (taille balle de ping-pong / j'ai un peu hésité avec balle de golf mais la taille ping-pong me paraît plus appropriée ;-) bien espacées les unes des autres car les biscuits s'étaleront à la cuisson.

Cuire environ 20 minutes à 180°C. A la sortie du four, enlevez la feuille de papier sulfurisé de la plaque pour que les biscuits arrêtent de cuire et laissez refroidir 30 minutes avant de déguster!

 

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Gourmandises
commenter cet article
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 13:40

cacahuètes1

 

Ce que j'aime particulièrement de l'Australie c'est son côté multi-facettes, pouvoir avoir l'impression parfois de se balader à l'opposé de l'Océanie, en Europe ou en Amérique et finalement partir se balader en forêt et se retrouver dans la jungle... se promener autour du lac avec les grattes-ciels en toile de fond et entendre les cacatoès se battre à la cime des arbres...

En ce moment on peut sentir Melbourne changer de saison, se débarasser de sa facette d'hiver pour rentrer dans l'été, les terrains de Footy reviennent aux mains des joueurs de Crickett, les terrains de Hockey se muent en courts de tennis, les plages voient apparaitre leurs premiers baigneurs et surtout les barbecues pointent le bout de leur nez!

De notre côté on commence à réinvestir notre backyard et à penser aux premiers apéros en plein air! (en plus je ne vous nargue même pas vu l'été indien qui règne en ce moment en Europe!)

 

pbct bd

 

Mais avant les apéros, on pense d'abord au gouter!! Et quand j'ai vu passer le post de Paris dans ma cuisine qui nous demande de cuisiner avec du peanut butter (ou beurre de cacahuètes pour les franco-français!), j'ai pensé à ce pot tout neuf qui attendait sagement dans le placard (comme je peux vite de venir addict du peanut butter je préfère l'entamer pour une recette pour en éliminer une bonne partie avant de le terminer avec une cupabilité gourmande à la petite cuillère...!). Et forcément pour jouer une fois de plus sur la double facette américano-british des Australiens, j'ai décidé de préparer ces bouchées 100% peanut butter pour un délicieux tea time! (je vous donne le droit de véto si vous vous rendez compte que je parle trop franglais sur ce blog!)

De tout petits gâteaux bien moelleux à cuire à peine pour sentir le fondant du beurre de cacahuètes (prenez du crunchy peanut butter si vous en trouvez, c'est encore meilleur avec ces petits morceaux de cacahuètes!)

 

Pour une quinzaine de bouchées:

100g crunchy peanut butter

20g beurre

75g sucre roux (ou pas!)

2 oeufs, blancs et jaunes séparés

8g cacao amer en poudre

30g farine

2g levure chimique

 

Dans une poêle, faites fondre le beurre et laissez le cuire à feu moyen jusqu'à ce qu'il prenne une couleur noisette, ajoutez le beurre de cacahuètes et laissez fondre à feu doux, réservez.

Dans un bol, fouettez les jaunes avec le sucre jusqu'à obtenir un mélange mousseux et blanchissant. Ajoutez le cacao puis le "double beurre" de cacahuètes ;-), enfin ajoutez la farine et la levure et homogénéisez le tout.

Finalement montez légèrement les blancs en neige (ils deviennent blancs et mousseux mais pas besoin qu'il soient fermes) et incorporez les délicatement au mélange.

Déposez environ 1 cc bombée de pâte dans chaque empreinte d'un moule à mini-muffins (cf photo) beurré (ou pas si vous utilisez un moule en silicone).

Cuire 7-8 minutes à 150°C en surveillant bien!

Puis en manger trop vu que les gateaux sont si petits!!

 

 

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Gourmandises
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 14:42

nougat3 ok

 

Aujourd'hui cela fait tout juste 1 an que nous vivons Upside Down, la tête à l'envers au pays des Kangourous... L'impression que le temps passe incoryablement vite comme si nous venions juste d'arriver mais avec en même temps le sentiment de vivre ici depuis très longtemps et de s'y sentir chez soi...!

Le temps avait décider de nous aider à fêter ça car c'était quasiment une journée d'été, grand soleil et 24°C donc direction la plage pour un pique-nique "retour des beaux jours"!

Pour avoir un dessert à la fois facile à manger sur la plage mais quand même un peu festif, j'avais envie de petites friandises gourmandes et après avoir hésiter entre des caramels au chocolat ou du nougat j'ai décider de partir sur un nougat au chocolat!!

Pour une première fois, le résultat a dépassé mes espérances! Un nougat crousti-moelleux avec le chocolat 70% qui empêche la sensation de trop sucré (on m'a même dit qu'il était peu sucré pour un nougat, et j'ai doucement rigolé en pensant que j'y avais mis du sucre, du glucose et du miel...!) et les amandes et noisettes torréfiées qui parfument puissament le tout bref si vous avez le courage de vous lancer je vous conseille cette recette!

Je dis qu'il faut pouvoir se lancer car pour être honnête cette recette est un poil technique particulièrement si vous n'avez jamais fait de meringue italienne ou utilisé de sucre cuit avant. Il faut en effet posséder un thermomètre et surtout être bien organisé car les étapes doivent être enchaînées rapidement avant que le nougat ne "prenne".

Mais une fois que les étapes de cuisson de sucre sont maîtrisées il vous faut juste de bon biceps pour incorporez le chocolat et les noix en tout genre et vous aurez votre nougat en 30 minutes! (euh plus quelques heures de refroidissement ;-)

Une fois encore, vous pouvez utilisez uniquement la base de la recette et faire un nougat chocolat blanc, pistache et cranberries ou même rajouter de vraies pépites de chocolat ou tout ce que vous avez envie d'y mettre!

Pour la finition, j'avais dans mon placard du papier de riz que j'avais acheté en pensant justement à faire du nougat ou des calissons et c'est vrai que ça permet un rendu un peu "vrai nougat" mais aucun problème si vous n'en avez pas, le nougat sera aussi bon!!

 

Enfin pour célébrer cet anniversaire Australien et parce que j'ai paresseusement loupé le premier anniversaire du blog, je vous propose un tout petit cadeau! Racontez moi dans les commentaires ce qui vous vient à l'esprit quand on parle de l'Australie et celui/celle qui nous fera le plus rêver recevra des cartes recettes gourmandes spécial Australie!! (et d'abord j'essaierai même de trouver un timbre avec un kangourou dessus ;-) ça c'est du bonus!!)

 

nougat1 ok

 

Recette traduite et adaptée à partir de celle-ci

Pour 8-10 personnes:

100g de glucose

200g + 18g de sucre

65g/ml d'eau

250g de miel

40g de blanc d'oeuf (~1,5 blancs)

75g de chocolat noir 70%

350g de mélange de noix (ici j'avais des noisettes, des amandes et des graines de courges)

2 feuilles de papier de riz (attention, du "papier" de riz fait à partir d'amidon de riz et pas les feuilles de riz pour les rouleaux de printemps!)

 

nougat4 ok

 

Préchauffez le four à 150°C et enfournez les amandes et noisettes pour environ 10 minutes.

Ajoutez les graines de courges et réduisez la température autour de 80°C juste pour garder les noix chaudes (cela facilitera leur incorporation au nougat).

Chemisez un moule de papier sulfurisé et placez une feuille de papier de riz dedans (avec ces quantités, j'ai fait un bloc de nougat d'environ 15 sur 25cm (les dimensions de mes feuilles de papier de riz) et 2,5cm d'épaisseur).

Préparez alors vos différents étapes:

Préparez deux casseroles: l'une contenant le glucose, le sucre (200g) et l'eau et l'autre avec seulement le miel.

Dans le bol de votre batteur, préparez le blanc d'oeuf et prévoyez un petit bol à côté contenant les 18g de sucre.

Finalement faites fondre votre chocolat noir au bain marie puis gardez le sur la casserole d'eau chaude hors du feu.

Vous êtes alors prêt pour la fabrication du nougat!

1. Faites chauffer simultanément le miel et le sucre/glucose qui doivent atteindre 140°C

2. Commencez à battre les blancs à basse vitesse et quand ils forment des pics ajoutez le sucre (18g)

3. Ajoutez successivement le miel puis le sirop de sucre (j'ai versé en premier la casserole qui avait atteint 140°C en premier en continuant de battre les blancs sur vitesse basse. Le mélange va gonfler et devenir brillant avant de commencer à s'épaissir. Battre encore 5 minutes à vitesse moyenne puis encore 2 minutes à vitesse basse.

4. Rapidement ajoutez tout le chocolat fondu puis le mélange de noix juste sorties du four et utilisez une cuillère en bois pour battre le tout énergiquement

5. Quand le nougat est homogène (à ce stade il devient très épais et un petit peu difficile à manier) déposer le sur la feuille de papier de riz en essayant de créer une couche d'épaisseur égale (bonne chance ;-)

6. Recouvrez de la 2è feuille de papier de riz, aplanissez le tout à la main et laissez refroidir à température ambiante pendant au moins 4 heures (attention, pas de frigo pour le nougat!!)

 

Le nougat est alors prêt à être découpé!

Utilisez une planche à découper et sachez que plus il est pris plus il sera facile à découper mais vous pouvez faciliter les choses en utilisant un couteau tranchant dont vous aurez passé la lame sous l'eau très chaude et essuyé.

Dégustez alors en pensant que vous êtes quand même assez content de vous parce qu'on dirait (presque) un vrai nougat de patissier!!

 

nougat5 ok

 

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Gourmandises
commenter cet article
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 15:00

chamallow3 ok

 

English readers, recipes further down!

 

De retour sur ce blog un peu abandonné! Des visites françaises et une jolie petite semaine de vacances dans le Nord de l'Australie ont bien ralentit le rythme mais me voila de retour avec une petite douceur pour vous faire oublier les températures qui n'ont pas l'air trop de saison en France! J'adore faire des guimauves/chamallows/marshmallows parce que c'est exactement le genre de recette avec laquelle on se rend compte que des produits que l'on ne penserait même pas à faire chez soi sont en fait très accessibles! La guimauve n'est pas du tout compliquée à faire et vous demandera juste un peu de temps et de précisions, après vous avez le champ libre pour le goût et la couleur!

A peine plus de 3 ingrédients de base: du blanc d'oeuf, du sucre et de la gélatine qui vous transporteront illico en enfance! (d'ailleurs avant même que la guimauve ait pris j'adore tremper mon doigt dans le mélange qui a le goût de la guimauve grillée ;-).

J'ai testée plusieurs recettes qui m'ont données de bons résultats et je vous mets les 2 car il y en a une que vous pourrez réalisez avec seulement un batteur électrique à main alors que l'autre demande au moins 10 minutes de fouet électrique donc je pense que sans robot c'est un peu rédibitoire...

Autre détail qui a son importance, je me suis lancée dans la 2è recette alors que la 1ère me satisfaisait parfaitement un peu par nécessité car il est très difficile de trouver des feuilles de gélatine ici et que les équivalences gélatine en feuilles / gélatine en poudre ne sont pas si simples (dit-elle après quelques essais ratés ;-).

J'ai donc décidé de changer de tactique pour pouvoir déguster mes guimauves sans avoir à réfléchir au conversions pendant des heures!! J'ai donc trouvé une 2è recette sur un blog Australien utilisant de la gélatine en poudre et après avoir eu peur un moment, cette recette m'a donné un résultat impeccable, une guimauve très moelleuse et qui fond dans la bouche!

Après cet intermède gélatineux ;-) voila donc les 2 recettes:

 

chamallow1 ok

 

La recette "gélatine en feuilles" trouvée chez Fanny:

6 feuilles de gélatine
250g sucre fin
80ml eau
3 blanc d’oeufs
graines de 2 gousses de vanille ou 2 cc de pâte de vanille

 

50g de chocolat noir fondu

 

poudre d'enrobage:

50g sucre glace
40g maizena

 

Faites tremper la gélatine dans de l’eau froide.
Mettez le sucre et l’eau dans une casserole, portez à ébullition et laissez frémir 4-5 minutes jusqu'à ce que le sirop atteigne 120°C (si vous n'avez pas de thermomètre, les 120°C sont atteints lorsqu'une cuillère de sirop jeté dans un bol d'eau froide peut être modelé en une petite boule, bref un thermomètre coûte 10€ chez Ikea, c'est un bon investissement vu tout ce que vous pourrez faire avec ;-)

Pendant ce temps, commencez à monter les blancs en neige en utilisant un batteur idéalement type robot (ou pas, j'ai fait des chamallows et des meringues italiennes pour les macarons avec seulement un batteur à main pendant les 3 dernières années et même si c'est un peu sportif - une main qui tient le thermomètre dans la casserole pendant que l'autre tient le batteur - on est super fier du résultat à la fin!).  Quand le sirop atteint 120°C, versez le sur les blancs en neige en le faisant couler le long des parois du bol.
Egouttez rapidement la gélatine et ajoutez la à la meringue tiédie en continuant de battre. Enfin, incorporez la vanille en grains ou en pâte et battez le mélange jusqu'à ce que le mélange atteigne 40°C – la meringue n'est plus chaude mais tiède.

Alors que la meringue refroidit dans le batteur, préparez une plaque à pâtisserie en la recouvrant de papier cuisson. Puis recouvrez d’un voile de poudre d’enrobage.
Quand la meringue est épaisse et brillante, étalez la à la spatule sur la plaque précédemment préparée en un rectangle d’une épaisseur de 2cm ( ou plus si vous souhaitez des guimauves plus grosses). Ajoutez le chocolat fondu sur le dessus et utilisez un cure-dent pour créer des tourbillons!
Laissez refroidir et prendre au frigo pendant 2-3 heures. Quand la guimauve est prise, saupoudrez de poudre d’enrobage puis retourner sur une autre plaque recouverte elle aussi de papier cuisson.

Utilisez un couteau aiguisé trempé dans l'eau très chaude puis essuyé pour couper la guimauve en cubes. Jetez ensuite les cubes de guimauves dans la poudre d’enrobage et secouez le tout pour que chaque guimauve soit complètement "poudrée". Puis passez au tamis pour enlever l’excès de poudre.

 

Gardez les guimauves dans un récipient hermétique jusqu'à 1 semaine.

 

chamallow2 ok

 

La version "Australienne" utilisant de la gélatine en poudre, version anglaise plus bas, le tout venant de chez Raspberri Cupcakes  (très joli blog Australien plutôt sucré avec de magnifiques photos et plein d'idées rigolotes soit dit en passant pour les anglophones et les amateurs de belles images!)

Pour une cinquantaine de guimauves

500g sucre fin
2 cc de gélatine en poudre

200ml d'eau x2
2 blancs d'oeuf

poudre d'enrobage

75g de sucre glace
75g de maizena

50g de chocolat noir fondu


Dans un bol contenant 200ml d'eau, saupoudrez la gélatine et laissez gonfler pendant 10 minutes. Placez alors le bol sur un bain marie et remuez jusqu'à complète dissolution de la gélatine.

Pendant ce temps, comme dans la recette précédente, portez à ébullition l'eau et le sucre jusqu'à ce que le sirop atteigne 120°C.
Ajoutez alors la "gélatine liquide" dans le sirop.

Battez les blancs en neige jusqu'à ce qu'ils soient mousseux. En continuant de battre, ajoutez le sirop en filet et battez pendant encore 10 minutes jusqu'à ce que le mélange épaississe et devienne brillant (pour cette étape je pense que le robot est assez indispensable, je ne me vois pas battre pendant 10 minutes au batteur à main... - autre point, les 10 minutes sont vraiment nécessaires à la "transformation" de la meringue, je peux après coup vous avouer que pendant les 78 premières minutes je me suis dit "c'est complètement raté, il y a trop de liquide!!" et puis d'un coup, ça a pris forme et je ne regrette pas d'avoir perseveré car cette guimauve est extra moelleuse!).
Quand vous avez obtenu la bonne consistance, laissez la guimauve refroidir 5 minutes.

Quand la meringue est tiède, étalez la à la spatule sur la plaque précédemment préparée en un rectangle d’une épaisseur de 2cm ( ou plus si vous souhaitez des guimauves plus grosses). Ajoutez le chocolat fondu sur le dessus et utilisez un cure-dent pour créer des tourbillons!
Laissez refroidir et prendre au frigo pendant 2-3 heures. Quand la guimauve est prise, saupoudrez de poudre d’enrobage puis retourner sur une autre plaque recouverte elle aussi de papier cuisson.

Utilisez un couteau aiguisé trempé dans l'eau très chaude puis essuyé pour couper la guimauve en cubes. Jetez ensuite les cubes de guimauves dans la poudre d’enrobage et secouez le tout pour que chaque guimauve soit complètement "poudrée". Puis passez au tamis pour enlever l’excès de poudre

 

Gardez les guimauves dans un récipient hermétique jusqu'à 1 semaine.

 

In english please!

 

English readers will also have the choice between recipes using gelatine sheets or powder. Just be aware that the second recipe using powder necessitate to have a stand mixer to beat the eggwhites (unless you want to come back to charge me guilty or your ankle tendinitis ;-)

 

Recipe from Foodbeam, using gelatine sheets:

makes 30-50, depending on the size you give them

6 gelatine sheets
250g caster sugar
80ml water
3 egg whites
seeds from two vanilla beans or 1teaspoon of vanilla paste

 

for the enrobage
50g icing sugar
40g corn starch

 

50g dark chocolate, melted

 

Soak the gelatine sheets into cold water.
Put the sugar and water in a pan over medium heat, bring to the boil and simmer until the syrup reaches 120°C.

While the syrup is heating, start whipping the egg whites using a stand mixer – or falling that, a powerful hand-held mixer. As the syrup reaches 120°C, increasing your mixer’s speed and gently pour the syrup down to the side of the bowl. Quickly squeeze the gelatine sheets and add them to the meringue. Finally mix in the vanilla seeds and extract, and mix until the bowl feels warm but not hot (careful as it gets really hot during the first few minutes).

As the meringue is cooling, line a baking tray with baking paper and dust with the enrobing mixture.
When the meringue is thick and glossy – and not too hot, yet still warm (hope you got my point here), stop the mixer and using a spatula gently spread it onto the prepared sheet to a 2cm thick rectangle (if you want bigger marshmallows, just spread it in a thicker layer). Add the melted chocolate on the top and use a skewer to create the swirls.
Allow to cool and set in the fridge for 2 hours then dust with the enrobing mixture and flip onto another lined baking sheet. Using a sharp knife – which you heat either using a flame or hot water (don’t forget to whip it dry) – cut the marshmallow bark into cubes. Do not hesitate to clean your knife during the process.
Then throw the marshmallow dices into the enrobing mixture and toss around until they’re well coated. Put them in a sieve and gently whirl to get rid of the excess powder.

They’ll keep well in an airtight container for about a week.

 

Recipe straight from Raspberri Cupcakes wonderful blog, using gelatine powder

500g caster sugar
2 tbs gelatine powder
2 eggwhites

seeds from two vanilla beans or 1teaspoon of vanilla paste

enrobing miture

75g cornflour + 75g icing sugar

 

50g dark chocolate, melted

 


Combine the caster sugar, liquid glucose and 200ml water in a saucepan over low heat, stirring, until the sugar dissolves. Bring to the boil and cook over medium heat for about 3-5 minutes until a sugar thermometer reaches 120°C.

Place 200ml cold water in a small bowl. Sprinkle over the powdered gelatine, then stand for 10 minutes. Place the bowl in a saucepan of simmering water and stir until completely clear. Stir the gelatine mixture into the sugar syrup.

Beat eggwhites with electric beaters until stiff peaks form. Continue to beat while you gradually add the sugar syrup, then beat for a further 10 minutes until mixture thickens and becomes glossy. As the meringue is cooling, line a baking tray with baking paper and dust with the enrobing mixture. Pour the mixture onto the tray, add the melted chocolate on the top and use a skewer to create the swirls. Set aside to cool for 5 minutes and then chill for 2 hours until firm.

Using a sharp knife – which you heat either using a flame or hot water (don’t forget to whip it dry) – cut the marshmallow bark into cubes. Do not hesitate to clean your knife during the process.
Then throw the marshmallow dices into the enrobing mixture and toss around until they’re well coated. Put them in a sieve and gently whirl to get rid of the excess powder.

They’ll keep well in an airtight container for about a week.

 

 

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Gourmandises
commenter cet article