Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 13:02

caramel3 ok

 

Après le mille-feuilles très français, je vous propose une gourmandise très anglo-saxonne: la slice double chocolat caramel! Tellement british que nous n'avons même pas d'équivalent de traduction...et que la traduction littérale "tranche chocolat caramel" ne sonne quand même pas terrible! La slice se décline à tous les goûts la constante étant son format rectangulaire et un peu épais avec souvent au moins 2 couches (dans les variantes il y a la terrible slice coco glaçage citron, la slice tout chocolat avec des morceaux de cookies dedans...et j'en passe!) et surtout on en trouve un peu partout (euh notamment à la cafèt de mon boulot pour 2$, c'est dangereux ça!!)

Donc je vous laisse le titre original et je vous décris tout de suite cette tuerie gustativo-calorique ;-)

Double chocolat caramel parce qu'une couche de caramel fondant est entourée d'un biscuit croustillant au chocolat et d'une couche de chocolat au lait croquant...(et je vous épargne la version où je rajoute des cacahuètes dans la couche caramel pour un goût snickers décadent!)

Bref il faut absolument goûter cette slice et l'avantage c'est que la recette est toute simple peut se découper selon votre emploi du temps et peut aussi se préparer à l'avance! (auquel cas il faut aussi se préparer psychologiquement à vivre avec la slice prête et pas loin sans qu'on puisse la manger...;-)

 

 caramel1 ok

 

Pour une vingtaine de slices (recette de base trouvée chez Exclusively food et modifiée) avec un moule carré de 20cm de côté

Pour le biscuit:

100g de farine avec levure incorporée (ou 100g de farine + 1/2 sachet de levure chimique)

85g de beurre

20g de poudre de cacao amer (surtout n'utilisez pas de cacao pré-sucré ou si vous n'avez pas le choix réduisez les proportions de sucre!)

110g de sucre

 

Pour le caramel:

1 boite de lait concentré sucré (petit modèle de 395g)

40g de miel ou de golden syrup

30g de beurre

 

Pour le chocolat du dessus

120g de chocolat au lait

60g de chocolat noir

(dans ce cas le chocolat est mangé tel quel, accompagné d'un peu de caramel et de biscuit certes, mais prenez du bon chocolat!! la slice n'en sera que meilleure!)

 

caramel2 ok

 

Le biscuit:

Préchauffez le four à 180°C.

Mélangez tous les ingrédients secs dans un saladier. Ajoutez le beurre fondu et mélangez jusqu'à avoir un mélange bien homogène (je n'hésite pas à le faire à la main)

Dans un moule carré chemisé de papier sulfurisé, tassez bien la préparation dans tout le fond du moule avec le dos d'une cuillère ou vos mains légèrement mouillées en essayant d'avoir une hauteur homogène.

Enfournez pour 12 minutes. Gardez le four allumé et laissez refroidir pendant que vous préparez le caramel

 

Le caramel:

Dans une casserole, faites fondre le beurre et le miel puis ajoutez le lait concentré sucré en remuant sans cesse pour éviter la formation de grumeaux caramélisés. Le mélange doit bouillir puis épaissir (selon les feux cela prends entre 5 à 10 minutes)

Versez la préparation sur le biscuit et enfournez pour 10 minutes (le caramel sur les bords du moule doit commencer à dorer)

Laissez refroidir complètement.

 

caramel5 ok

 

A cette étape, j'ai choisi de garder le tout au frigo couvert de film alimentaire et de ne couvrir de chocolat que le jour J (parce que c'est plus facile de résister à une slice pas finie!!). ça se garde facilement 3-4 jours et vous pouvez même le congeler par contre je serais moins affirmative pour congeler la slice entière car je ne suis pas sure que la couche de chocolat au lait se tienne bien au congèl...)

 

Le chocolat:

Au bain marie ou au micro-ondes, faites fondre les 2 chocolats avant de répartir sur le caramel. Laissez prendre1 à 2 heures.

 

Pour servir:

Prévoyez un long couteau tranchant et un récipient d'eau chaude. Passez la lame du couteau dans l'eau chaude, essuyez la bien puis coupez une la slice en rectangles de 5cm sur 3 (environ!). Je repasse la lame dans l'eau chaude entre chaque découpe pour essayer d'avoir les bordures les plus nettes possibles!

Bon appétit!!!

 

 caramel4 ok

 

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Made in Australia
commenter cet article
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 11:20

Je commence par vous souhaiter un bon dimanche de Paques et je vous propose aujourd'hui non pas une recette mais une petite ballade dans un endroit très particulier de notre quartier, le jardin communautaire de St Kilda.

Je vous laisse en compagnie de C. qui vous présente l'endroit en textes et en photos et vous dis à très vite pour de nouvelles recettes!

 

St Kilda Community Garden ou Veg Out est un ancien terrain de bowling (rien a voir avec celui que nous connaissons sous ce nom dans l'hexagone : apparement la traduction française serait "boulingrin" ) ) cedé par la mairie de Port Philipp à une communauté d'artistes il y a de cela une quinzaine d'années. Loin d'être un simple potager communal, les jardins sont impregnés de l'utopie bohème qui faisait l'âme de St Kilda dans la fin des années 60. Les agriculteurs amateurs qui entretiennent les lieux attachent une attention toute particulière à faire de chaque parcelle des créations aussi fantasques que baroques donnant au St Kilda Community Garden des airs de jardin de Tim Burton...

Bonne ballade!

 

veg0

veg11

veg01

veg4

veg16

veg10

veg02

veg17

veg14

veg20.jpg

 en toile de fond du jardin, on peut apercevoir les circuits du Luna Park, parc d'attraction historique de Melbourne ouvert depuis 1912!

 

veg15

veg18

veg12

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Made in Australia
commenter cet article
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 13:08

cross6 ok

 

Je continue dans ma lancée concernant les incontournables Australiens. Tout droit venu de la culture très anglaise de l'Australie, le hot cross bun ou petit pain brioché traditionnellement consommé le Vendredi Saint de Paques (Good Friday) se trouve ici à tous les coins de rue, tout au long de l'année. Alors à Paques, c'est l'apogée (au boulot, j'ai même reçu des mails pour en acheter au tarif préférentiel par le comité d'entreprise pour Paques!). Par curiosité, j'ai donc voulu me lancer dans le hot cross bun avant même d'en avoir mangé un en vrai!!

 

Avant de vous raconter la recette, 2 lignes d'histoire sur cette croix blanche qui identifie le hot cross bun.

Il semblerait que des petits pains marqués d'une croix aient déjà existés dans les cultures antiques où elle symbolisait selon les 4 saisons de l'année. Plus tard, les peuples Saxons consomment des pains "à croix" en l'honneur de la déesse Eostre, célébrée au printemps dans le calendrier lunaire, la croix rappelant dans cette situation les quartiers de la Lune. Finalement, avant dernière étape avant leur invasion de l'Australie, les hot cross buns conquirent l'Angleterre où la reine protestante les cantonna au Vendredi Saint trouvant qu'ils encourageaient le catholicisme (car issus des mêmes ingrédients que l'hostie...là je vous traduit Wiki pour être honnête donc les explications restent un peu nébuleuses sur le rapport avec le catholicisme).

 

Bref! le hot cross bun pour revenir dans la cuisine c'est un petit pain brioché parfumé d'épices et de raisins secs et c'est délicieux toasté avec du beurre!

Comme on ne consomme pas trop de confitures et que j'avais envie de plus que du beurre sur les petits pains, j'ai improvisé une compote de pomme Golden/Granny relevée d'un petit jus de citron vert qui a très bien accompagnée les petits pains pour le brunch du dimanche!

Comme pour une brioche, comptez quelques temps de levée mais un temps de préparation réelle pas trop long.

 

cross8 ok

 

Pour 12 hot cross buns, recette toute piquée chez The English Kitchen

pour le "levain express"

1 gros oeuf battu
215ml d'eau tiède

15g levure fraiche ou 1 sachet de levure de boulanger

1cc de sucre
55g farine

 

pour la pâte à brioche
450g farine + un peu pour le plan de travail
1cc de sel

1cc de 5 épices

1/2cc de canelle moulue

1/2cc de gingembre moulu

85g beurre coupé en cubes

85g sucre
le zeste d'un citron
150g de raisins secs (pour moi Sultanas et plus gros raisins secs appelés ici "Raisin" donc difficile de traduire!)

 

pour la finition
2cs de lait tiède + 1cs de sucre

3 cs de farine

 

Dans un saladier, mélangez l'oeuf battu avec l'eau, ajoutez la levure emiettée, le sucre puis la farine pour former un mélange homogène. Laissez fermentez sous un torchon propre dans un endroit abrité et un peu chaud (type four préchauffé à 50°C puis éteint) pendant 30 minutes.

 

Dans la cuve du robot ou dans un saladier, rassemblez les éléments de la pâte à brioche: farine, sel, épices, sucre, zeste de citron. Ajoutez le beurre et incorporez le grossièrement du bout des doigts. Versez alors le "levain express" et pétrissez jusqu'à obtenir une pâte souple et pas trop collante. Incorporez alors les raisins grossièrement hachés dans le paton. Laissez lever jusqu'à ce que la pâte double de volume. Dégazez la pâte gonflée, travaillez la 2 minutes puis laissez lever à nouveau 30 minutes.

 

cross1 ok

 

cross2 ok

 

Découpez la pâte en 12 petits patons (qui font dans les 100g chacun approximativement) et laissez les se "détendre" 5 minutes. Façonnez alors de petites boules, aplatissez les légèrement et déposez les dans un plat que vous aurez beurré (ou huilé pas de jaloux!). A l'aide d'un couteau incisez  profondément (ou pas trop, cf photo, j'ai eu du mal à faire beaucoup plus que ça a quand même "marché") chaque petit pain en croix. Couvrez et laissez lever pendant 1 heure.

 

Préchauffez le four à 200°C.

 

cross7 ok

 

Juste avant d'enfourner, badigeonnez légèrement les buns du mélange de lait sucré. Péparez une pâte souple en travaillant la farine avec un peu d'eau et à l'aide d'une poche à douille (pas de panique si vous n'en avez pas, versez la pâte de farine dans un sachet congélation et découpez en le coin pour l'utilisez comme une poche à douille) déposez des rubans de pâte blanche sur les croix "prédécoupées".

 

Enfournez pour 10  à 15 minutes environ. Surveillez bien la dorure des pains en n'hésitant pas à couvrir d'une feuille d'aluminium en cours de route si les pains dorent trop vite par rapport à la cuisson du reste de la pâte.

Dégustez chaud ou réchauffez 5 minutes au four avec un peu de beurre et une cuillère de compote pomme/pomme!!

 

 

cross3 ok

 

Compote express pomme/pomme citron vert ! (pour un petit bol)

1 pomme Grany

1 pomme Golden

1/2 citron vert

2cs de sucre roux

 

Epluchez et découpez les pommes en morceaux. Arrosez du jus d'1/2 citron vert et du sucre. Passez 5 minutes au micro-ondes à pleine puissance en remuant à mi-temps. Un petit coup de mixeur et c'est prêt!!

 

cross9 ok 

 

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Made in Australia
commenter cet article
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 08:35

autumn2 ok

 

Enfin je vous propose une catégorie "Made in Australia" pour vous présenter les plats un peu typiques d'ici!...Vous serez surement surpris de temps en temps car l'Australie n'a pas vraiment une culture culinaire bien définie, comme c'est une terre de mélange de genres, sa cuisine est pareille, un savoureux mélange de toutes les cuisines qui se sont rencontrées ici!

On commence avec une douceur...la Pavlova,

Ah la pavlova...Quasiment le dessert national ici, elle se décline pour tous les goûts et de la version individuelle à la version familiale. La pavlova se définit comme une base de meringue nature surmontée d'une crème fouettée puis d'un mélange de fruits frais. La particularité de la meringue Pavlova réside dans sa texture magnifique! (je m'enflamme un peu mais c'était la première fois que je me lançais et le résultat a dépassé mes espérances). L'ajout d'un peu de maïzena et de vinaigre blanc et une cuisson prolongée à moyenne température permettent d'obtenir un extérieur croustillant et l'intérieur de la meringue qui reste fondant, c'est trop bon!!

 

La preuve en image, vous pouvez voir comme une "croute" meringuée croustillante qui se forme tout autour alors qu'à la base on a une meringue extra fondante...

 

autumn7 ok

 

Cependant on ne peut pas parler de la Pavlova sans évoquer la "célèbre" polémique Australo-Néozélandaise...

La Pavlova tient son nom de la ballerine Russe Anna Pavlova très talentueuse, passée en tournée en Australie et en Nouvelle-Zélande à la fin des années 1920. Le dessert fut crée en son honneur mais Mr Futter en Nouvelle-Zélande comme Mr Sachse en Australie affirmèrent chacun être à l'origine de cet hommage culinaire... Ce qui ne sera probablemement jamais résolu mais permettra aux 2 îles de se chamailler gentiment sur le terrain de la gastronomie!

De toute façon ce dessert est rentré dans l'histoire car c'est un des desserts traditionnels les plus faits dès qu'une occasion se présente! (a Noël, les présentoirs étaient remplis de base meringuée toute prête à garnir de crème et de fruits!)

 

Je me suis donc lancée récemment et comme la saison des fruits rouges s'essoufle un peu en ce moment et qu'une collègue venait de me ramener du sucre d'érable du Canada, j'ai improvisée cette version beaucoup moins estivale mais qui nous a beaucoup plu! Je ne connaissais pas le sucre d'érable mais c'est très agréable, imaginez un sucre à l'odeur et au goût de sirop d'érable! Dans la recette je pense que vous pouvez remplacez sans problème le sucre par le sirop (peut etre pas dans la crème si vous voulez qu'elle se tienne bien) ou par un autre sucre bien parfumé (du rapadura par exemple ou même un sucre blanc que vous aurez parfumez d'épices!).

 

Finalement pour finir mon roman (je me suis un peu lachée aujourd'hui, mais l'avantage avec internet c'est que rien ne vous oblige à lire ma prose, vous pouvez aller direct à la recette ;-), cette recette lance le début d'une collaboration avec un média en ligne dans lequel je proposerais une recette par mois! Lepetitjournal.com est un site internet crée à l'attention des français à l'étranger pour leur permettre à la fois de suivre d'un oeil ce qui se passe en France tout en s'intégrant au mieux à leur ville d'acceuil en proposant des bons plans sur tous les niveaux (culturels, sorties, boulot et logement entre autres!). Il y a donc plusieurs éditions qui permettent de couvrir les 5 continents! Je participe à l'édition de Sydney (mais je compte sur l'ouverture de l'édition Melbourne un de ces jours!!) et voila donc la première recette que je leur propose:

 

autumn9 ok

 

Pour 6 pavlovas individuelles ou une version familiale,

recette repérée chez Almost Bourdain et issue de chez Donna Hay

150g de blancs d'oeuf (environ 4 blancs)

220g de sucre en poudre

2 cc de maïzena

1cc de vinaigre blanc

 

30cl de crème liquide

2 cc de gingembre en poudre

10g de sucre d'érable (ou du sucre roux)

 

2 pommes gala

2 poires williams

50g de sucre d'érable (ou du sirop d'érable si vous n'avez pas de sucre)

une poignée de cerneaux de noix

 

autumn10 ok

 

autumn5 ok

 

autumn4 ok

 

autumn8 ok

 

Les meringues:

Les meringues peuvent être préparées très en avance tant qu'elle sont conservées à l'abri de l'humidité.

Préchauffez le four à 150°C. Battez les blancs en neige jusqu'à ce qu'ils soient fermes. Ajoutez le sucre en continuant de battre jusqu'à obtenir un mélange bien brillant. Finalement incorporez la fécule de maïs tamisée et le vinaigre et battre jusqu'à ce que le mélange soit bien homogène.

 

autumn1 ok

 

Sur une plaque de cuisson recouverte d'un papier sulfurisé, façonnez les meringues à l'aide d'une maryse ou d'une cuillère en bois en cercles pleins (cf photos). Baissez le four à 120°C et enfournez les meringues pour 1 heure (si vous choisissez de faire une version familiale cuisez la meringue un peu plus longtemps environ 1h20).

 

La chantilly:

Battre la crème bien froide en chantilly en ajoutant le gingembre et le sucre d'érable à la fin du fouettage (hein? oui j'invente des mots maintenant ;-)

 

autumn6 ok

 

Pommes/Poires:

Coupez les pommes et les poires épluchées en petits cubes. Dans une casserole, faite cuire les fruits à feu moyen avec le sucre et 2 à 3 cl d'eau (testez les fruits quand ils vous paraissent cuits, ils doivent être fondants tout en gardant leur forme, s'ils sont encore croquants, rajoutez un peu d'eau et poursuivez la cuisson)

 

Servez finalement chaque meringue surmontée de chantilly, de fruits et de quelques morceaux de noix.

Dégustez en chantonnant "Vive l'Australie" ;-)

 

 

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Made in Australia
commenter cet article