Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 14:34

mystere1-copie-1.JPG

 

Avant de vous parler de la recette d'aujourd'hui, une petite devinette culinaire... Ce que j'apprécie beaucoup ici c'est de pouvoir se balader au marché et de tomber sur des ingrédients complètement inconnus pour moi! et du fait de sa situation géographique, l'Australie regorge de ces produits qui nous paraissent complètement exotiques!

Une première photo aujourd'hui et je poursuivrais le quizz dans la semaine avec d'autre ingrédients mystères...

Je vais modérer les commentaires pour cette fois pour que vous ayez le temps de vous creuser la cervelle ;-)

Donc dites moi tout ce qui vous passe par la tête!

 

Mais place à la recette!

 

agneau.JPG

 

Une photo pas terrible prise vite fait avant de manger... mais comme c'est Pâques le week-end prochain je me suis dis qu'il fallait que je vous livre quand même cette recette qui colle parfaitement avec la saison et qui nous a tant plu! Revenus du marché avec un joli petit carré d'agneau nous avons décidé de le faire entier plutôt que découpé en côtelette comme nous avons l'habitude de le manger. J'avais envie de faire un agneau en croûte d'amande car j'avais des amandes torréfiées qui me restaient de la tarte au chocolat et en piochant des idées sur internet je me suis souvenue qu'il nous restait de la chapelure de cèpe d'une recette que je vous présenterais bientôt. Le résultat a depassé nos espérances! la viande était moelleuse et parfaitement cuite et la croute amande-cèpe apportait croustillant et le goût puissant des cèpes! Bref une recette qu'on veut refaire très vite tellement elle nous a plu!

 

Proportions générales de la chapelure et temps de cuisson piqués chez Véro

Pour 2 personnes:

un carré de 8 côtelettes parées (gras retiré et os nettoyés)

1 tête d'ail

20cl de bouillon de poulet

sel, poivre

 

20g de chapelure de cêpe (notre mélange initial était de 50g de cèpes séchés mixés très finement avec 100g de chapelure)

50g de poudre d'amande

20g de beurre

10g d'huile d'olive

 

Déposez le carré d'agneau dans un plat "ajusté" (comme il y a du bouillon à mettre autour, si le plat est trop grand le liquide va évaporer trop vite!), salez, poivrez, versez un filet d'huile dolive et déposez les gousses d'ail dans leur peau autour.

Enfournez pour 10 minutes à 220°C.

Préparez la croûte en mixant tous les ingrédients restants ensemble pour former une pâte.

Sortez le carré d'agneau et enduisez le avec la pâte amandes-cèpes. Vérifiez alors qu'il reste encore du liquide autour de l'agneau et sinon rajoutez une louche d'eau.

Remettez au four pour 10-12 minutes. 

Sortez l'agneau du four, couvrez le plat de papier aluminium et laissez reposer 10 minutes avant de découper le carré.

 

J'ai servi l'agneau avec 4 côtelettes par personne accompagné des gousses d'ail rôti et de haricots vert vapeur arrosés du jus de cuisson.

 

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Plats
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 15:00

aubergines2 ok

 

 

Après avoir un peu déserté le blog durant Juillet/Aout pour cause de visites et voyages, me voila de retour et pour de bon j'espère!

Une petite recette pour célébrer l'arrivée du printemps ici mais encore à temps pour vous pour dire au revoir à l'été... Une recette toute simple et rapide mais pleine de couleurs et de goûts! Fondant de l'aubergine, fraicheur de la tomate crue et acidulé du zeste de citron accompagnent à merveille ces crevettes fraiches juste poêlées, bon appétit!

  

Pour 2 personnes:

2 aubergines moyennes

1 belle tomate

2 gousses d'ail

4 brin de thym frais

12 crevettes roses crues (ici des "crevettes bananes" du Queensland!)

le zeste d'1 citron

sel, poivre

 

aubergines1 ok

 

Coupez les aubergines en dés. Faites chauffez 2 cs d'huile d'olive dans une poêle, saisissez les aubergines pendant 2 minutes puis laissez cuire à feu doux pendant une quinzaine de minutes jusqu'à ce que les aubergines soient fondantes. Ajoutez en cours de cuisson les gousses d'ail pressées et le thym effeuillé. Salez poivrez.

Décortiquez les crevettes crues. Faites chauffez 1 cs d'huile d'olive dans une poêle, quand elle est très chaude, poêlez les crevettes 1 à 2 minutes de chaque côté: elles doivent être dorées et juste cuites mais ne les laissez pas trop longtemps pour garder tout leur moelleux! Salez, poivrez. (pour cette recette plutôt simple, la qualité des ingrédients fait toute la différence, et des crevettes crues toutes fraiches c'est vraiment délicieux et quand même meilleur que des crevettes déjà cuites qui auront une texture plus ferme)

Au moment de servir, ajoutez à la poêlée d'aubergines et au crevettes une tomate fraiche coupé en petits dés et le zeste très finement coupé (à la rape microplane pour moi) d'un citron non traité.

Dégustez!

 

aubergines3 ok 

 

 

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Plats
commenter cet article
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 13:44

2DSC02989-ok.jpg

 

Pour affronter l'hiver Australien (moins rude qu'en France mais quand même froid, on descend régulièrement à 5°C sur Melbourne et surtout l'isolation et le chauffage sont nettement moins efficaces qu'en France!) voilà un plat réconfortant tout en moelleux et en goût!

Ce risotto est assez simple mais vraiment délicieux si vous choisissez de bons ingrédients. Je vous recommande vraiment de le faire avec un riz rond à risotto (arborio ou carnaroli) qui en libérant son amidon lors de la cuisson vous donnera ce liant et ce côté crémeux qui font les bons risotti! De la même manière, le riz va se gorger de bouillon lors de la cuisson donc si vous n'avez pas le temps de préparer un bouillon maison, essayez d'en acheter un de qualité! Finalement, l'ingrédient principal du risotto est surement la patience....ne le quittez pas trop des yeux pour que le riz soit sans cesse un peu recouvert de bouillon frémissant et vous serez récompensé par ce délicieux plat d'hiver!

Bon appétit!

 

2DSC02992 ok-copie-1 

 

Pour 2/3 personnes (en plat complet/accompagnement)

140g de riz rond (arborio, carnaroli)

75cl de bon bouillon de poulet, chaud

2 oignons nouveaux

une 30aine de noisettes

2 brins de romarins

50g de Philadelphia

 

Dans une poêle, faites dorer vos noisettes à feu moyen pendant 5 minutes. Laissez refroidir puis hachez grossièrement à l'aide d'un couteau tranchant, réservez quelques noisettes pour la décoration.

Dans une casserole, faites revenir à feu doux l'oignon coupé finement dans une cuillère d'huile d'olive. Quand l'oignon est translucide, ajoutez le riz et remuez pour ne pas qu'il attache. Quand le riz est nacré, versez le bouillon petit à petit, une louche après l'autre dès l'absorption de la précédente tout en remuant doucement le riz avec une cuillère en bois (copyright Edda pour la phrase descriptive parfaite ;-). Après 17-18 minutes de cuisson sans cessez de remuer, goûtez le riz qui doit être "ferme mais fondant" quand il est cuit. Hors du feu, ajoutez le romarin finement ciselé et le Philadelphia et incorporez les délicatement au riz.

Pour une présentation un peu "chic", dressez le risotto dans un cercle en ajoutant les noisettes hachées au milieu de 2 couches de riz. Sinon, servez le risotto dans des assiettes creuses et parsemez des morceaux de noisettes. Dégustez sans attendre car le risotto "vieillit" très mal!

 

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Plats
commenter cet article
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 13:40

tarte1 ok

 

2 petites recettes salées vite fait pour enrayer le cycle infernal des recettes sucrées!! (en plus c'est même pas qu'on cuisine plus de sucré c'est que c'est tellement plus facile de photographier les desserts qui peuvent attendre 1 heure voire parfois 1 ou 2 jours! alors que quand on vient de se cuisiner un bon petit plat tout chaud, que c'est l'hiver et qu'on a faim, c'est plus dur de faire des efforts!!).

J'aime beaucoup la coriandre (plutot feuille que graine) et sa saveur fruitée et légèrement acidulée peut donner du peps à pas mal de plats. Ici je vous la propose dans une tarte à la ricotta et aux poireaux, délicieuse froide ou chaude et dans un tartare de saumon avec de petits cubes de courgettes crues et des pistaches concassées (tarte et tartare allaient d'ailleurs très bien ensemble!). Ces 2 recettes ont d'ailleurs en commun de pouvoir se décliner selon les saveurs que vous préférez! A vous de changer les poireaux en petits pois ou de déguster votre saumon avec des éclats de cacahuètes (la preuve vous pouvez d'ailleurs trouver sur le blog la tarte épinards/tahini et le tartare de saumon cumin/cajou!)

Pour la pâte de la tarte j'ai suivi ma nouvelle bible de boulangerie/patisserie même si finalement la pâte brisée à tellement peu d'ingrédients que les proportions sont quasiment toujours les mêmes! Et comme j'avais envie de changer un peu j'ai utilisé de la farine de blé complet qui donne un petit côté rustique à la pâte!

 

tarte3 ok

 

Pour une tarte coriandre poireaux ricotta

1 pate brisée:

300g farine de blé complet

150g de beurre froid en cubes

2g de sel (1/2cc)

7ml de vinaigre blanc

85ml d'eau froide

 

la garniture:

200g de poireau détaillé en rondelles (1 beau blanc de poireau)

150g de courgette mixée (1 courgette moyenne)

100g de ricotta

3 oeufs

2cl de lait

1 poignée de coriandre fraiche ciselée

sel, poivre

 

Pour le tartare de saumon coriandre courgette pistache (pour 2 personnes)

2 petits pavés de saumon très frais

50g de pistaches (ajustez l'assaisonement de la recette selon que vous utilisez des pistaches salées ou non)

1/2 courgette épluchée et coupée en tous petits dés

1/2cs de jus de citron

1/2cs d'huile d'olive

1/2 poignée de coriandre fraiche ciselée

sel, poivre

 

Préparez la tarte:

A la main, mélangez la farine et le sel dans un saladier et incorporez les cubes de beurre du bout des doigts comme pour sabler la pâte. Au robot, mélangez à la feuille par intervalles de 30 secondes pour obtenir un mélange grossier.

Versez la préparation sur le plan de travail, formez un puit et versez l'eau et le vinaigre au centre. Petit à petit ramenez le mélange farine-beurre au centre pour incorporer le liquide. FInalement écrasez 2 à 3 fois le paton de la paume de la main sur le plan de travail pour l'homogénéiser (vous "fraisez" la pâte, cf recette en images).  Quand la pâte est prête, formez un dique de 2 à 3 cm d'épaisseur, filmez et placez au frigo pour au moins 30 minutes.

Etalez la pâte pour obtenir une épaisseur de 5mm environ et foncez dans votre moule à tarte. Réservez au frigo jusqu'à ce que votre garniture soit prête.

 

tarte2 ok

 

Faites cuire la courgette mixée 5 minutes à feu vif pour évaporer un maximum d'eau (attention ça peut aller vite, ne la laissez pas cramer!)

Dans 1cs d'huile d'olive, poêler les poireaux à feu moyen pour qu'ils soient dorés et cuisent sans brûler! Réservez quelques jolies rondelles de poireaux pour la déco de la tarte.

Dans un saladier, mélangez la courgette cuite, les poireaux, la ricotta, les oeufs battus, le lait, la coriandre et assaisonnez.

Versez cette préparation dans le fond de tarte, placez sur le dessus les quelques tranches de poireaux réservées et enfournez pour 30-40 minutes à 180°C. Vous devez voir l'appareil pris et la tarte dorée (vous pouvez planter un couteau pour vérifier que les oeufs sont cuits uniformément).

Dégustez chaud, tiède ou froid avec une salade ou un tartare de saumon!!

 

 

tartare1 ok

 

Préparez le tartare:

Pour ceux qui utilisent des pistaches "nature", torréfiez les 5 minutes à 170°C (ça fait ressortir les arômes!).

Enlevez la peau du saumon et coupez le en petit dés. Dans un bol, mélangez délicatement (et même qu'avec les mains c'est mieux pour évitez d'abimer le poisson!!) le saumon, les dés de courgette, les pistaches écrasées grossièrement au mortier (vous n'avez pas de mortier? mettez les cajou dans un sac congélation et donnez leur quelques coup de rouleau à pâtisserie!!), la coriandre et assaisonez à votre goût avec une vinaigrette huile d'olive citron (les proportions de vinaigrettes sont là à titre d'exemple, je sais que certains préfèrent le tartare presque "cuit' par le jus de citron moi je préfère garder la fraicheur du saumon cru!) et pensez à goûter avant de salez si vos pistaches le sont déjà!

 

Bon appétit!

 

 

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Plats
commenter cet article
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 14:26

carbo6 ok

 

Une petite recette née juste pour manger un plat de carbonara en se décupabilisant vaguement (bah oui si c'est avec des légumes à la place des pâtes les calories de la crème et des lardons s'annulent non??  )

J'en profite pour vous présenter un de nos petits chouchous dans les fruits et légumes qu'on a découvert ici: le yellow squash! De la famille des patissons et autres courges, il est tout petit avec une peau toute fine donc pas d'épluchage, on le coupe juste en 4 ou en 6 et hop, à la poêle, à la vapeur ou au four, on obtient le même genre de texture qu'avec une courgette avec un petit goût délicieux!

 

carbo4 ok

 

Je pense qu'il en existe en France, je n'en avais juste jamais croisé. C'est plutôt un légume d'été (on en a eu tout l'été ici) donc vous pourrez peut-être en trouver en France dans les mois qui viennent!

En tout cas une petite recette rapide à faire et très appréciée ici (les légumes cuits juste croquants avec cette sauce crémeuse oignons lardons et le jaune d'oeuf coulant, mmmmhhh!!)

Bon appétit!!

 

carbo3 ok

 

Pour 3 personnes:

3 petites courgettes ou 2 moyennes

4 à 5 petits patissons jaunes

200g de lard ou de lardons (c'est juste qu'ici il n'y a pas de lardons!)

5 tiges d'oignons ciboules (ou quelques oignons nouveaux)

20cl de crème liquide

3 jaunes d'oeuf

une pointe de muscade rapée

 

carbo2 ok

 

Cuire les légumes (courgettes en dés et patissons en quartiers) vapeur jusqu'à ce qu'ils soient tendres mais encore croquants.

Dans une poêle, faites revenir vos lardons ou votre lard coupé en morceaux jusqu'à ce qu'ils soient un peu grillés. Déposez le lard sur un papier absorbant et laissez juste un peu du gras de cuisson dans la poêle. Faites revenir les oignons finement émincés dans la même poêle et dès qu'ils sont dorés remettez le lard puis la crème et laissez épaissir 2 minutes à feu doux. Poivrez, ajoutez la muscade (salez au choix, mais avec le lard je m'abstiens).

Servez la sauce carbonara sur vos légumes chaud et ajoutez un jaune d'oeuf.

 

carbo5 ok

 

 

 

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Plats
commenter cet article
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 13:05

cesar5 ok

 

Pour cette recette un retour aux basiques réconfortants (je vous rapelle que de ce côté ci du globe on passe à l'heure d'hiver le week-end prochain...:-(  Bon pas de langue de bois sur ce blog ;-), même si c'est surement un peu plus sain qu'au McDo, le duo burger frites n'est jamais le plus diététique (et encore je ne vous rapelle pas la version Ch'ti qui explosait les compteurs!)...mais qu'est ce que c'est bon!

Pour changer un peu du traditionnel burger, nous avons fait des escalopes de poulet pané selon la recette des nuggets de C. qui est un maitre en la matière! Moi qui n'ai jamais mangé de nuggets au fast food, je saute de joie dès que C. parle d'en faire...et je crois que c'est comme ça que je préfère les escalopes de poulet!

C'est une recette que nous avions trouvé dans le livre Burgers faits maison chez Marabout et la recette fait un carton à chaque fois. Ca prends un peu de temps mais le résultat est juste divin, les escalopes de poulet sont d'abord attendries (n'importe quel objet contondant fesant l'affaire, chez nous ça va du rouleau à patisserie au pilon de mortier...) puis passées 2 fois dans la chapelure (que nous faisons toujours avec des pétales de maïs écrasés). Le poulet est donc hyper moelleux dans une coque de croustillant...un délice!

Donc une base de poulet avec quelques lamelles d'avocats, une ou 2 tranches de tomate bien mûre et des feuilles de roquette et puis comme jusque là ce serait presque raisonnable, une béchamel au parmesan vient lier le tout et apporter un peu de piment à ce burger!

Pour les frites un duo plutot original car nous avons utilisé des patates douces violettes (à la chair blanche et encore plus sucrée que leur homologues oranges!) et des pommes de terre violette (à chair violette! la variété d'ici étant la blue potato qui est différente de la vitelotte, sa chair est moins colorée et peut être un peu plus farineuse) pour le contraste de couleur! J'ai choisi une cuisson au four car nous n'avons pas de friteuse et pas envie de voir de l'huile sauter partout!

Bref un hamburger qu'on refera à coup sur car il nous a beaucoup plu et nos amis ont déjà prévu de revenir à la maison pour une session burgers!

 

cesar6 ok

 

Pour 6 burgers

6 buns à hamburgers (recette ici ou n'importe quel bon petit pain rond chez votre boulanger parce que ceux sous-vide sont généralement bien secs et pas très bons)

2 grosses escalopes de poulet (pour nous 600g, c'est bien de compter environ 100g par personne)

2 petits oeufs

1 cs d'huile de sésame

environ 150g de pétales de maïs (céréales type corn flakes)

1/2 cc de noix de muscade rapée

4 cs d'huile d'olive pour la cuisson

 

2 belles tomates

1,5 avocat

2 poignées de roquette

 

40g de beurre

3 cs de farine

450ml de lait

50g de parmesan rapé

1 petit piment rouge

 

500g de pommes de terres violettes

500g de patate douce à peau violette (bien évidemment vous remplacez ces 2 variétés par ce qui vous plait! et surtout vous pouvez adaptez les quantités, là ce n'est pas énorme mais avec les burgers ça nous suffisait!)

4 cs d'huile d'olive

sel poivre

 

Préparez d'abord vos buns si vous les faites maison (ici pas le temps du tout donc pains au sésame de boulanger).

 

Faites vos escalope de poulet pané: coupez chaque escalope (vous devez les choisir bien épaisses) en 3, enveloppez chaque tranche obtenue dans du film alimentaire et aplatissez les en carré à l'aide d'un attendrisseur ou d'un rouleau à patisserie. Battez les oeufs et ajoutez y l'huile de sésame.

Dans un mortier ou même dans un sac congélation, réduisez les pétales de maïs en poudre grossière et ajoutez y sel, poivre et la noix de muscade.

Retirez le film alimentaire du poulet, et passez chaque escalope dans les oeufs battus puis les pétales de maïs écrasés. Répétez l'opération une fois (pour un double croustillant ! ;-). Réservez au frais

 

cesar4 ok

 

Réalisez la béchamel, faites fondre le beurre dans une casserole à feu moyen puis ajoutez la farine et mélangez. Sans cessez de remuer, laissez cuire un peu le mélange sur feu moyen. Ajoutez enfin le lait petit à petit en fouettant sans cesse pour obtenir une préparation homogène et sans grumeaux. Quand la béchamel a atteint la consistance qui vous satisfait (ici je la voulais assez épaisse pour qu'elle se tienne dans le burger, après à vous d'ajuster avec le lait en fonction de ce que vous voulez!), salez poivrez et ajoutez parmesan puis le piment très finement émincé. 

 

cesar7 ok

                                                    blue potato vs patate douce violette!

 

Epluchez puis coupez en frites grossières vos pommes de terre / patates douces. Dans un saladier, versez l'huile d'olive sur les pommes de terre et remuez pour bien enrober chaque frite. Placez sur une plaque de four en fesant attention à n'avoir qu'un seul niveau de pommes de terre pour qu'elles puissent toutes bien cuire. Enfournez à 220°C pour 30 minutes en les retournant à mi cuisson. Réservez à four chaud (50°C) jusqu'au moment de manger.

 

Juste avant de manger, versez l'huile d'olive dans la poêle et mettez les escalopes à cuire sur feu moyen (pour que le poulet ait le temps de cuire sans que la croute ne crame...) 2 à 3 minutes sur chaque face.

 

Coupez les buns en 2, tartinez chaque face de béchamel au parmesan, déposez le poulet puis ajoutez 2 tranches de tomates et 2 lamelles d'avocat, quelques feuilles de roquette, refermez et dégustez vite avec les frites!!!!

 

cesar3 ok

 

 

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Plats
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 12:03

gnocchi2 ok

 

De retour dans le domaine du salé! Une petite recette toute simple et assez rapide surtout si on considère que tout peut se préparer à l'avance!! Les gnocchis sont vraiment une bonne manière d'aborder les "pâtes maison". Aucun matériel particulier à posséder, des ingrédients de base qu'on a toujours sous la main et on acquière très vite l'oeil pour savoir si la pate est trop sèche ou trop humide. La grande astuce des gnocchis est aussi de pouvoir utiliser des pommes de terre "vieilles" qui seront donc plus sèches et permettront d'obtenir la texture idéale plus vite!! Par contre ne vous attendez pas à la forme caractéristique des gnocchis du commerce (je n'essaye même plus de les marquer à la fourchette, je ne trouve pas que ça apporte grand chose) mais préparez vous à une texture et un goût vraiment différents mais tellement meilleurs!!

J'avais déjà réalisé plusieurs fois des gnocchis selon une recette de Edda (association courgette pignon délicieuse que je vous conseille d'essayer!) et j'avais envie de rester dans un plat simple avec les gnocchis juste servis sur un velouté de légumes. Et je voulais aussi essayer de "décorer" mes gnocchis en leur incorporant des herbes fraiches. J'ai choisi mon trio fétiche basilic/coriandre/menthe pour donner un délicieux goût d'été aux gnocchis, et pour changer des traditionnelles saveurs italiennes pour accompagner ces "pâtes" je suis partie sur cette crème de carotte un peu asiatisante avec son lait de coco et l'huile de sésame grillé. La crème de carotte fait d'aileurs une très bonne base un peu "exotique", je l'imagine très bien dans une verrine avec des crevettes coriandre gingembre ou même en velouté glacé en plein été!! Au final un accord qui fonctionne très bien et que vous pouvez servir en entrée ou en plat selon les quantités que vous faites.

 

gnocchi3 ok

 

Pour 2 personnes:

 

Pour la crème de carotte

500g de carottes

270ml de lait de coco (85% de coco)

2-3 oignons nouveaux

1cc d'huile de sésame

 

Pour les gnocchis

(la quantité proposée est plutôt pour 4 ou pour 3 gros mangeur mais je vous donne les proportions que j'ai utilisées car cela à donné des gnocchis impeccables et je pense que c'est plus simple de travailler de plus grandes quantités, j'en ai donc congelé la moitié!)

500g de pommes de terre à chair farineuse (et un peu vieilles si possibles ;-) )

1 jaune d'oeuf

1cc de sel

160g de farine (j'ai ajouté 10g de farine à la recette originale car les herbes mixées apportent de l'humidité)

30g  de basilic / de coriandre / de menthe (~1 poignée de chaque herbe)

 

gnocchi6 ok

 

La crème de carotte:

Après les avoir lavé, coupez vos carottes en morceaux grossiers (j'ai utilisé des carottes nouvelles donc je ne les ai même pas épluchées), faites les cuire dans l'eau bouillante. Pendant ce temps, faites revenir les oignons émincés dans l'huile de sésame jusqu'à ce qu'ils soient fondants. Lorsque les carottes sont cuites, mixez les avec les oignons et le lait de coco jusqu'à obtenir une texture fine et veloutée. Salez, poivrez et allongez éventuellement avec un peu d'eau pour obtenir la consistance qui vous convient. Gardez au chaud à feu très doux ou réservez au frigo si vous la préparez à l'avance.

 

gnocchi1 ok

 

Les gnocchis aux herbes:

Faites cuire les pommes de terre entières à l'eau bouillante ou à la vapeur. Mixez finement le mélange d'herbes. Epluchez les et écrasez les finement au presse purée (vous pouvez voir que le mien est assez basique!). Ajoutez le jaune d'oeuf, le sel, les herbes fraiches et la moitié de la farine et travaillez à la main (ou à la fourchette mais je trouve que le résultat s'obtient moins facilement et puis j'aime cuisiner avec les mains...;-) ) jusqu'à obtenir une texture homogène. Rajoutez alors la farine petit à petit en continuant de bien travailler la pâte. La texture finale doit être homogène, lisse et à peine collante.

 

gnocchi5 ok

 

Sur le plan de travail fariné, divisez la pâte en plusieurs morceaux et façonnez chaque morceau en rouleau de ~ 2cm de diamètre. Avec un couteau tranchant, coupez de petits tronçons dans le rouleau et réservez les sur une surface farinée.

Jettez alors les gnocchis dans l'eau bouillante salée, ils sont cuits dès qu'ils remontent à la surface.

Servez bien chaud sur la crème de carotte chaude.

 

Si vous voulez aussi congeler des gnochhis, rangez les bien dans un sac congélation ou un tupperware et congelez. Vous n'aurez plus qu'à placer les gnocchis congelés dans l'eau bouillante et attendre comme pour des gnocchis frais qu'ils remontent à la surface.

 

 

Repost 0
Published by Uside Down Girl - dans Plats
commenter cet article
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 16:10

epinard2 ok

 

Aujourd'hui une recette ultra simple de quiche réconfortante pour l'hiver (ou juste délicieuse froide l'été avec une salade!) qui change un petit peu de la quiche au épinards avec l'ajout de pâte de sésame qui rehausse le gôut et les graines de courge qui viennent booster la pâte sablée. Je suis une accro du sésame et j'aime beaucoup la pâte de sésame ou tahin (ou tahini on trouve plein de noms différents) dont le goût, un peu fort pour certains lorsqu'il est dégusté tout seul, vient subtilement rehausser n'importe quelle recette (attention le tahini peut provoquer des envolées lyriques chez les blogueuses culinaires!!). Vous le trouverez très facilement dans n'importe quel magasin bio ou chez Monoprix. Je m'en sers un peu pour tout (en tartine, dans une omelette ou dans plein de préparations type cake) donc quand je suis tombé dessus à Melbourne dans une épicerie asiatique, je n'ai pas hésité!

 

epinard1 ok

 

Pour la pâte:

200g de farine

100g de beurre froid

3g de sel

1 poignée de graine de courge

un peu d'eau

 

Pour la garniture:

500g d'épinards frais lavés et essorés (ou 300g d'épinards surgelés hachés)

3 cs de pâte de sésame ou tahini

125g de cream cheese (que vous pouvez remplacer sans soucis par du St Morêt ou du Kiri)

3 oeufs

1 poignée de graines de courges

 

epinard4 ok

 

Préparez d'abord la pâte en sablant la farine et le beurre froid coupé en petits cubes. Ajoutez le sel et les graines de courge grossièrement concassées (j'ai utilisé un mortier mais un petit tour de mixer ira aussi!) et amalgamez le tout avec un peu d'eau (je n'ai pas mis de proportions pour l'eau car ça dépend énormément de la farine utilisée: vous devez obtenir une boule de pâte qui se tient et qui est à peine collante). Filmez et réservez au moins 30 minutes au frigo.

 

Préchauffez le four à 180°C et préparez ensuite les épinards (lavez les bien s'il sont frais parce que c'est toujours désagréable de sentir un grain de sable croquer sous la dent!) et faites les cuire dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive. Lorsque les épinards ont complètement réduit, hachez les grossièrement et laissez refroidir. Battez le cream cheese et la pâte de sésame jusqu'à obtenir une texture pommade. Incorporez les épinards puis les 3 oeufs un par un en fouettant bien le tout pour obtenir un mélange homogène. Salez, poivrez.

 

epinard3 ok

 

Etalez la pâte (environ 5mm d'epaisseur pour moi mais cela dépend des goûts) et n'hésitez pas à la remettre au frigo 10 minutes avant de foncer votre plat à tarte (car l'étape de l'étalage aura déjà réchauffé le beurre, donc si vous voulez obtenir un joli fond de tarte en le foncant correctement, la pâte sera plus facile à manipuler froide). Répartissez la préparation d'épinards, parsemez de quelques graines de courge et enfournez pour 30 à 40 minutes (j'avoue avoir du mal à minuter mes cuissons au four, je fais plutôt à l'oeil!). Laissez tiédir 5 minutes avant de démouler et dégustez chaud ou froid (n'hésitez pas à la congeler s'il vous reste des parts, la tarte se décongèle très bien à four très doux).

 

epinard-ok.jpg

 

 

 

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Plats
commenter cet article
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 13:30

 

saucisses1 ok

 

Comme je pense à vous tous qui vivez en France et qui venez de passez ces derniers jours sous la neige, je vous propose cette recette ultra simple mais très réconfortante quand il fait froid dehors et qu'on a juste envie d'un repas goûteux et un peu riche quand même (mais avec de la salade pour le gage santé!!)!... J'inaugure donc la catégorie nouveau look pour une nouvelle vie où j'essaierai de vous proposer des plats un peu tradi revisités sauce upside down!! Je vous donne pour commencer ma version du traditionnel saucisse/purée en amélioré avec une présentation un peu différente, une purée maison qui réconforte à tout les coups et pour relever le tout une sauce tomate piquante simplissime. Pour le choix des saucisses, ici on y passerai des heures car les Australiens sont des fanas de barbecue et qu'il y en a pour tous les goûts! Ici, j'ai utilisés des saucisses de boeuf piquantes mais vous pouvez remplacez par plein de choses (saucisse de morteaux ou de toulouse, boudin noir ou blanc voire du chorizo à poêler si vous en trouvez). Cette recette demande très peu de préparation et prend un peu de temps juste pour la cuison des pommes de terres (que vous pouvez cuire à l'avance sans problème).

 

Pour 2 personnes

300g de pommes de terre à purée type Bintje 

40g de beurre

40g de lait

sel, poivre

 

2 saucisses

 

1 petite tomate bien mûre

1 cuillère à café de piments (j'ai utilisé un bocal de purée de piments forts, faites selon vos goûts en matière d'épicé!)

1 cuillère à café d'huile d'olive

 

saucisses2 ok

 

Faites cuire les pommes de terre dans l'eau bouillante jusqu'à ce que vous puissez enfoncer la pointe d'un couteau sans problème. Pelez les pommes de terre et écrasez les au presse purée ou à la fourchette (je préfère ça au presse purée moulinette comme ça il reste des petits morceaux...miam!). Remettez alors la purée obtenue dans une casserole, ajoutez le beurre et le lait et mélangez bien le tout à la cuillère en bois jusqu'à ce que le beurre fondu et lait soit complètement incorporés et que la purée commence à peine à accrocher à la casserole. Réservez sur feu très doux.

 

Préparez la sauce tomate, mixez la tomate, ajoutez le piment et faites réduire le tout à la poêle avec l'huile d'olive. Quand, la sauce est réduite de moitié, arrêtez la cuisson et repassez au mixeur pour obtenir une sauce lisse.

 

Cuisez les saucisses à la poêle et pendant ce temps dressez la purée, la salade (mais puisqu'on vous dit que c'est un plat très sain!! ;-) ) et la sauce tomate et dès que les saucisses sont cuites, découpez les et placez les sur la purée en "rosace" (attention c'est de la grande cuisine!!) et dégustez vite en regardant la neige tomber!!

 

saucisses3 ok

 

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Plats
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 11:30

plat ok

 

A contretemps...

Le problème de tenir un blog en français en habitant à l'opposée de la France c'est que les saisons aussi sont opposées! Je me retrouve donc à vous proposer une recette d'asperge quand vous acceuillez l'hiver ! Ici, la saison de l'asperge est à son apogée (grâce à tous les climats présents en Australie, on trouve des asperges sur le marché de septembre à mars soit la moitié de l'année!) et moi qui suis fan de ce légume je me fais plaisir! On trouve surtout des asperges vertes qui sont toutes fines et tellement fraîches que maintenant je les manges crues!!

Donc je vous conseille de faire cette recette avec des asperges assez fines car sinon j'ai peur que l'aspect croquant du "mille-feuilles" d'asperge se transforme en calvaire si vous utilisez des asperges fibreuses!

Cette recette nécessite un peu d'organisation si on veut pouvoir présenter une assiette qui se tient (on voit que ma chantilly commence un peu à fondre...) mais une fois l'assiette dressée, les saveurs asperges crevettes qui s'entendent à merveille, le chaud/froid et le croquant/fondant récompensent largement des efforts fournis!

J'ai essayé de réfléchir à des alternatives pour pouvoir refaire cette recette quand c'est l'hiver et que vous n'ayez pas a attendre 6 mois si vous voulez tenter cette recette! Pour les asperges qui sont présentées cuites, c'est possible d'utiliser des asperges surgelées, pour le mille-feuille il faut absolument du croquant donc pourquoi pas quelques batonnets de concombre? (voire de pomme ou d'ananas si vous n'avez pas peur des mélanges!!) Si vous avez des idées n'hésitez pas à me les transmettre !! 

 

gros plan ok

 

Pour 2 à 3 personnes (selon que vous servez le plat en entrée ou en plat)

Pour une dizaine de raviolis:

10 carrés de pâte Won-Ton (dans toutes les épiceries asiatiques)

3 grosses crevettes roses cuites (celles que j'avais achetées étaient vraiment énormes!) ou 5 "normales"

1 baby bok choï

2 pousses d'oignons nouveaux

2 asperges vertes

1 noix de gingembre frais épluché

1  "feuille" de galanga à râper (cf photo) ou une cc de galanga en poudre

1/2 petit piment rouge (c'est indicatif car tout dépend de la force de votre piment et de vos goûts en la matière!!)

 

ensemble ok

 

Pour la chantilly de crevettes

12 cl de fumet de crevettes

(10 ou plus parures de crevettes (têtes et carapaces); 1 carotte; 1 oignon; 1 verre de vin blanc; 1 gousse d'ail; thym; romarin)

20 cl de crème liquide

sel, poivre

 

Une douzaine d'asperges

Quelques crevettes (le nombre dépend aussi de si vous servez cette recette en entrée ou en plat et de votre appétit...)

 

Chantilly de crevettes 

 

siphon ok

Commencez d'abord par préparer la chantilly de crevette car elle nécessite un certain temps de refroidissement.

Je vous donne les proportions que j'ai utilisées pour remplir mon siphon mais c'est bien trop pour la recette! donc vous pouvez réduire les proportions de fumet et de crème ou juste utiliser la chantilly en trop pour donner du punch à une assiette de sphagetti aux fruits de mer ou au saumon!!! 

 

Réalisez le fumet de crevettes (cette étape peut être faite n'importe quand dès que   vous avez des parures de crevettes car le fumet se congèle très bien!), faites griller les parures de crevettes (ou d'autres crustacés!) sur une plaque dans le four préchauffé à 200°C. Quand elles sont bien grillées, faites revenir les parures dans une cs d'huile d'olive puis ajoutez l'oignon et la carotte coupés en morceaux (je me répète un peu mais les légumes ne sont là que pour parfumer donc coupez les grossièrement) puis le verre de vin blanc. Dès que le vin s'est évaporé, couvrez d'eau et ajoutez sel, poivre et aromates et laissez cuire à petits bouillons jusqu'à ce que le fond ait bien réduit (au moins de moitié). Filtrez, vous pouvez alors congeler le fond ou continuer à le faire réduire pour la suite de la recette. Quand vous obtenez environ 10cl/12cl de fumet, arrêtez la cuisson et laissez refroidir (un petit tour au congélo si vous voulez gagner du temps). Le fumet, très réduit est alors très fort (voire trop fort...)! Pour l'adoucir, additionez 20cl de crème au fumet refroidi et assaisonez à votre convenance. Pour la chantilly, j'ai utilisé mon siphon mais vous pouvez sans soucis la réaliser au batteur (laissez le mélange crème+fumet au frigo jusqu'au moment du montage puis dans un bol bien froid, montez la crème au batteur).

 

Préparez les "tranches" d'asperges: à la mandoline où avec un très bon couteau, après avoir retiré le pied, coupez les asperges en 2, réservez les têtes et dans la deuxième moitié, découpez de fine tranche d'asperge crues de ~ 2 à 3 mm d'épaisseur (j'ai fait 2 à 3 tranches par asperge, les asperges ici étant assez fines) et prévoyez une douzaine de tranches par personne.

 

ensemble2 ok

 

Ravioles de crevettes

Mixez tous les ingrédients ensemble avec une cuillère à soupe de chantilly de crevette (montée ou pas, elle va permettre de donner du liant à la farce) pour obtenir une farce (assez verte je dois l'avouer!). On trouve du baby bok choï partout en Australie, en France, vous pouvez en trouvez dans les épiceries asiatiques sinon je le remplacerai par une poignée de pousse d'épinards et 1/4 de blanc de poireau (pour la consistance et la couleur!).

Déposez une cuillère de farce dans chaque carré de pâte Won-ton puis refermez en triangle après avoir mouillé les bords avec de l'eau puis soudez les deux pointes du triangle. Faites cuire les raviolis à la vapeur.

 

pate ok

 

Faites cuire les têtes d'asperges dans l'eau bouillante (comme j'utilise un cuit vapeur en bambou, je n'ai qu'à mettre les asperges dans l'eau bouillante qui fournit la vapeur!) et pôelez 1 à 2 crevettes par personne dans de l'huile d'olive à l'ail (ça aromatise un peu mais n'importe quelle bonne huile d'olive fera l'affaire!)

 

raviole ok

   

Pendant ce temps, commencez par dressez vos "milles feuilles" d'asperges: déposez 5 tranches d'asperges, recouvrez d'une couche de chantilly de crevette puis de nouveau 5 tranches d'asperges et décorez avec une pointe de chantilly et une tranche d'asperges (ça vous pouvez le faire à l'avance et gardez au frais jusqu'à ce que le "chaud" soit près).

Accompagnez alors des raviolis, des têtes d'asperges chaudes et d'une ou deux crevettes poêlées.

   

Mangez vite!!

 

gros plan crevette ok

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Plats
commenter cet article