Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 07:30

 

photo 1608[1]

 

Nous sommes arrivés en Australie avec des appréhensions…gastronomiques ! Sachant que nous adorons manger et cuisiner, plusieurs personnes ayant déjà visité l’Australie nous avaient gentiment prévenus qu’il ne fallait pas s’attendre à des merveilles culinaires en Océanie et que la cuisine n’était pas le fort des Australiens… Il est possible que Melbourne échappe un peu à cette généralité parce que c’est la deuxième ville d’Australie, en tout cas, depuis notre arrivée, nous avons eu beaucoup de bonnes surprises dans nos assiettes ! C’est assez intéressant car il y a peu de plats typiques australiens (il y a bien la tourte à la viande…mais globalement rien qui ne ressorte vraiment) mais par contre tous les courants migratoires se sont rencontrés ici pour créer une cuisine melting pot où tout est permis ! Donc quand nous sommes allés dans un très bon restaurant Melbournien, j’ai eu envie de vous faire partager les plats excellents que nous avons dégustés…

Le Taxi est situé dans un endroit clé de Melbourne : Federation Square, cette place très architecturale au centre de la ville où tous les évènements sont fêtés… (il y a tellement d’animations différentes que la place a son propre site internet !)

 

fedsquare

        Federation square vue de de l'autre rive de la Yarra River avec sur la gauche, le restaurant Taxi

   

Le Taxi se définit comme un restaurant à la cuisine mixte avec des influences Européennes (le chef a débuté à Londres) et une forte composante asiatique. C’est un restaurant « jeune » et qui fait en ce moment l’unanimité à Melbourne ayant remporté plusieurs « récompenses culinaires ».

On arrive dans un cadre assez décontracté avec une belle vue sur la Yarra River qui coupe Melbourne en deux. Les serveurs nous apportent sur le champ un petit pain chaud et du beurre qui nous permettront d’attendre calmement nos plats ! On sent que le pain sort du four et il est délicieux (je le signale parce que pour le coup, le pain est une des rares choses où on regrette franchement la France ! Fini les baguettes croustillantes à tous les coins de rue et bonjour le pain de mie !!)…

Guidés par une habituée du restaurant, nous choisissons de prendre 5 entrées que nous partagerons à deux pour pouvoir varier les plaisirs sans finir le repas au bord du coma.

 

huitre

                              

Le repas commence par un amuse-bouche tout en délicatesse, une huitre accompagnée d’une petite salade fraicheur à la coriandre, de crabe et de thon cru. Un délice vite avalé qui nous fait attendre nos entrées encore plus impatiemment !

 

heel 

 

Arrivent alors les entrées froides, et nous commençons par une anguille fumée. Le poisson est moelleux avec un goût parfait, il est accompagné d’une crème de raifort, de carrés de pomme fumée (étonnant et très bon !), de maïs complètement soufflé (cf photo) et d’œufs travaillés en mimosa ; un plat assez complexe mais très agréable avec de nombreuses saveurs et textures.

 

wagyu 

                                  Première dégustation de boeuf Wagyu...réussie! 

 

Nous attendions la deuxième entrée au tournant car nous n’avions jamais goûté au bœuf Wagyu et nous en avions beaucoup entendu parler…Le bœuf est servi sous forme de « tataki », rapidement poêlé sur le pourtour et cru à l’intérieur et la carte nous indique un niveau de « marbré » 9+.

Le bœuf Wagyu est une race d’origine japonaise célèbre pour ses qualités de viande (le plus célèbre des Wagyu étant le bœuf de Kobe car c’est dans cette ville japonaise que sont élevés les meilleurs Wagyu). En plus de la sélection génétique, la qualité de la viande provient du soin porté aux bœufs pendant leur élevage…à Kobe en particulier, les animaux sont massés (moins de stress, moins de muscles contractés = viande championne de tendreté !!), bercés par de la musique classique et nourris en partie à la bière ( !). Dans la viande des Wagyu, le gras n’est pas réparti autour du muscle comme dans une viande de bœuf classique mais est réparti en fines lignes à l’intérieur du muscle, donnant à la viande un moelleux et un goût incomparable. La viande est notée en fonction de la répartition du gras intramusculaire, 9+ étant la note maximale pour le Wagyu élevé en Australie (la notation peut ller jusqu’à 12 au Japon). A la dégustation c’est sûr, la viande fond littéralement dans la bouche et le goût est puissant et délicat à la fois (il faut reconnaître que c’est le meilleur bœuf que j’ai goûté !).

La viande est mise en valeur par de petites touches de goût, une fine lamelle d’ail rôti, quelques échalotes hachées, des grains de maïs croustillants (un régal !) et des asperges blanches et vertes. Bref ce plat est un régal !

 

Nous sommes déjà conquis par le restaurant quand les entrées chaudes arrivent…

 

saint jacques 

 

Les Saint-Jacques arrivent panées sur une brandade de chou-fleur : la brandade à un goût subtil de chou-fleur et la saint-Jacques est à la fois fondante et croustillante. Le plat est très bon mais ce n’est pas celui qui retiendra le plus notre attention peut-être  parce qu’il nous parait moins original que les autres...

 

Nous reste alors à déguster notre duo gagnant de la soirée :

 

jamon salmon

 

D’abord, un plat difficile à appréhender sur le papier : Pavé de saumon fumé par la maison, jamn iberico et asperges. Saumon Fumé / Jambon cru, je n’aurais pas forcément parié sur cette combinaison qui arrive accompagnée d’un tartare d’asperges aux cacahuètes ! En bouche : c’est l’explosion ! Ce mélange de saveurs, de textures avec le saumon extra-moelleux, le fondant du jambon de qualité et le croquant de l’asperge verte (elles sont extra fines ici et elles étaient crues) et de la cacahuète… j’essaierai d’ailleurs de vous proposer une version de ce plat très vite !

 

porc

 

Pour finir en beauté : poitrine de porc caramelisée, saint-jacques poêlées et sauce chili relevée… Là on quitte la complexité des premiers plats pour rentrer dans l’ère de la gourmandise pure…pas sûre de pouvoir décrire ce plat avec les bons mots, c’est juste… « crousti-fondant » avec un caramel parfaitement dosé, le chili qui vient empêcher de tomber dans le sucré et les légumes apportent de la fraîcheur et on a juste envie d’en manger jusqu’à épuisement !

 

mangue

              Entre-temps, le soleil s'est couché donc le dessert est pris en photo a la lueur d'une bougie...

 

Après toutes ces entrées,  je craque quand même pour un dessert (c’est important de savoir si les desserts sont au niveau de la carte salée…oui bon on se trouve les excuses qu’on peut !!). Un trifle mangue/pomme verte qui clôt parfaitement le repas, crémeux avec un puissant goût de mangue (ici c’est un bonheur, les mangues sont parfaites à tout les coups, c’est l’avantage d’habiter dans un pays producteur de tant de fruits et légumes variés…) et la fraîcheur de la pomme verte…

 

thon

Nos compagnons de dégustation avait choisi l'inspiration japonisante avec une assiette autour du thon (au fond, du ventre de thon frit!) qui était moelleux  à souhait...

 

En conclusion, ce restaurant nous a vraiment fait voyager et nous avons adoré tous nos plats. Donc je le conseille chaleureusement a tous les amateurs de gastronomie qui passerait par là!

 

Voilà, si maintenant vous n’avez pas envie de faire un petit détour par Melbourne alors je renonce à vous raconter nos escapades culinaires !!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Upside Down Girl - dans Voyage voyage!
commenter cet article

commentaires

Stéphanie 05/12/2010 14:29


Je suis en train de me donner faim en faisant le tour de ton blog... Ta nouvelle rubrique est chouette, moi qui suis légèrement facilement écoeurée par la saucisse, là ça me fait très envie.
Et le menu de ce restau, franchement, c'est tout ce que j'adore : gros coup de coeur!!


Upside Down Girl 05/12/2010 23:30



Contente si je peux te reconcilier avec la saucisse! ;-) Mais bon maintenant il faut que j'assure pour trouver des successeurs a la saucisse puree! Sinon pour le restau Taxi c'etait vraiment
genial et on a adore le cote un peu libere qu'ils ont dans les associations (osez saumon cru jambon ou porc/saint jacques...) d'ailleurs tu me fais penser que je voulais essayer de proposer une
recette inspiree du restau! a bientot!



céline Walea 01/12/2010 21:55


On irait à Melbourne que pour dîner dans ce restaurant. enfin presque !


Delphine 15/11/2010 11:49


Cela me donne tellement envie!!!! Jolies photos et commentaires qui font saliver! Je suis ravie de voir que la gastronomie australienne arrive à te surprendre!


Edda 12/11/2010 19:07


Il vaut mieux avoir de bonnes surprises que le contraire ;-) En effet, ça a l'air délicieux, frais, raffiné. Je garde précieusement l'adresse (sait-on jamais). Bonne soirée


nanou 10/11/2010 13:55


Moi ça me met carrément l'eau à la bouche !!